Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour ma toute première chronique littéraire ! Elle portera sur un roman que j’ai lu récemment : La fille du train, de Paula Hawkins. Elle a publié ce roman en 2015. Il s’agit d’un thriller psychologique.


Résumé :

« Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… »


La fille du train, Paula Hawkins, 2015

Mon avis :

Intrigant ce résumé, n’est-ce pas ? Avant d’entamer La fille du train, j’hésitais un peu. En effet, moi qui n’aime pas avoir peur, je pensais tomber sur un thriller qui me filerait des cauchemars pour les dix années à venir. Mais à mon plus grand bonheur ce ne fut pas le cas du tout ! Certes, beaucoup d’éléments rappellent le thriller. Il y a par exemple le mystère derrière la disparition de Megan, ou les trous de mémoires et les délires presque paranoïaques de Rachel. Mais cela ne tombe pas dans l’horreur. Après un début un peu lent qui plante le décor et nous présente tous les personnages et leurs tourments, l’intrigue s’emballe, et lors des derniers chapitres je ne pouvais plus reposer ce livre.


Pourquoi faut-il le lire ?

  • L’intrigue est tout simplement bluffante, le lecteur se pose des questions jusqu’au bout.
  • Cela se passe en Angleterre en banlieue de Londres, et cela donne une atmosphère sympathique à l’histoire (mais là je ne suis pas objective, j’adore ce pays).
  • Ce roman est écrit du point de vue de trois femmes (elles alternent selon les chapitres), ce qui donne encore plus de relief à l’histoire.
  • De plus, ces personnages ne sont pas parfaits : on peut compatir à leurs malheurs puis les trouver agaçants d’un chapitre à l’autre, et cela change du héros de roman un peu trop parfait auquel on ne peut rien reprocher. C’est grâce à leurs personnalités imparfaites qu’on parvient mieux à s’identifier à ces femmes, pleines de qualités et de défauts plus ou moins cachés, plus ou moins tordus.

Vous ne l’avez pas encore lu ? Les romans pleins de suspense sont votre passion ? Vous appréciez les personnages atypiques ? Alors foncez dans votre librairie ou bibliothèque la plus proche ! Une adaptation cinématographique existe également. Cependant, j’ai cru comprendre que c’était quelque peu différent du livre (comme d’habitude avec les adaptations).

Note :

4/5

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions en commentaires. Vous pouvez aussi utiliser ce formulaire de contact.

La fille du train de Paula Hawkins : chronique littéraire
Étiqueté avec :    

2 avis sur « La fille du train de Paula Hawkins : chronique littéraire »

  • 19/06/2020 à 12:59
    Permalien

    Je l’ai lu lors de sa sortie, je l’avais adoré !
    J’ai vu le film peu après sa sortie, je le trouve assez fidèle au roman.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *