Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui pour ma deuxième chronique littéraire. Je vais m’intéresser au roman de Laetitia Colombani intitulé La Tresse, publié en 2017 aux éditions Grasset. C’est un roman aux teintes féministes et multiculturelles.


Résumé :

Trois. Trois femmes. Trois femmes séparées par des milliers de kilomètres. Trois femmes issues de classes sociales différentes. Trois femmes que tout oppose, et pourtant… Sarah, une avocate réputée habitant au Canada, va voir sa vie organisée et compartimentée bouleversée par un problème de santé. Giulia, travaillant en tant qu’ouvrière dans la fabrique de perruque de son père en Sicile, va soudain avoir beaucoup plus de responsabilités dans l’entreprise et des décisions importantes à prendre. Et enfin, Smita, issue de la caste indienne des intouchables, rêve d’offrir une vie meilleure à sa fille Lalita, loin de la pauvreté et des humiliations. Le fil conducteur de ce roman est la tresse. Les mèches de cheveux la formant semblent uniques, indépendantes, et pourtant sont toutes reliées au même crâne à la racine : les trois protagonistes partagent le fait d’être femme, malgré leurs différences. De plus, chaque mèche indépendante s’entrelace avec les autres, afin de ne plus former qu’un ensemble final : une tresse. Dans ce roman, les trois histoires vont s’entrelacer au travers des malheurs et des bonheurs que vont connaître Smita, Giulia et Sarah.


La Tresse, Laetitia Colombani, 2017

Ma note :

4/5


Pourquoi faut-il lire La Tresse de Laetitia Colombani ?

  • L’aspect multiculturel de ce roman est très intéressant, surtout si vous aimez voyager, ou que vous vous intéressez à différentes cultures !
  • D’ailleurs, cela m’a également permis de prendre conscience de la difficulté de la caste des intouchables en Inde. Cela m’a profondément touché de découvrir cela à travers les yeux de Smita et Lalita plutôt qu’aux travers des pages d’un manuel de géopolitique.
  • L’aspect féministe est également intéressant. Je ne qualifierais pas ce roman d’essai féministe. Cependant, il présente des personnages féminins forts, et prêts à prendre leurs destins en main.

Si vous voulez lire un roman qui vous fait voyager tout en abordant des thèmes importants, et qui met en scène des personnages féminins forts, alors foncez, vous allez adorer La Tresse !

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions en commentaires. Vous pouvez aussi utiliser ce formulaire de contact.

La Tresse de Laetitia Colombani : chronique littéraire
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *